histoire du standard

Histoire du standard

La toute première illustration

 

Au fil des années et depuis sa reconnaissance comme race à part entière, le standard du shar-pei a évolué de façon significative.

Ci dessous, une illustration originale du 1er standard du shar-pei écrit en Mandarin et traduit par Mr Chuang en juin 1978, on peut y voir un chien trés différend de ce que que nous connaissons aujourd'hui.

 

Extrait du chinese shar-pei stud book registry volume 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 1er standard écrit par Matgo Law

 

Voici une numérisation du premier standard écrit par Matgo Law lors d'une ancienne publication épuisée "The Orient Express" Jan-Fév. 1981. A noter, que l'illustration montre l'idéal de l'époque dans lequel Matgo Law averti de l'excès, en particulier au niveau la tête.

 

 

 

 

 

Le 1er standard FCI du 30 Juin 1981

 

 

Le premier standard adopté par la Fédération cynologique internationale (FCI) le 30 juin 1981 a été calqué sur le standard émis par la Hong Kong and Kowloon Kennel Association (HKKKA), rédigé par Matgo Law et d'autres éleveurs de Hong Kong.

C'est sur la base de ce standard que l'élevage de shar-pei a été développé.

 

Standard de 1981 Principaux points :

- taille : 40-51 cm (pas d'indication de poids)

- tête plutôt large par rapport au corps

- museau hippopotame, stop peu marqué

- beaucoup de peau, fanons abondants, plis sur tout le corps

- poil extrêmement court et hérissé (pas d'indication de longueur)

- petites oreilles attachées haut sur le crâne

- langue noire

- couleur unie

- ligne supérieure légèrement plongeante derrière le garrot

- jarrets bien descendus

- fouet épais et rond, se terminant en pointe fine, attachée très haut

 

Défauts : langue tachetée, museau pas assez carré...

 

Aux États-unis, le standard adopté est aussi très proche du standard d'origine.

 

2eme Standard FCI du 25 Janvier 1994

 

C'est en 1994 que la FCI adopte un nouveau standard en validant celui émis par Hong Kong (alors considéré comme le pays d'origine du shar-pei) plus particulièrement par le Hong Kong Kennel Club (HKKC - à ne pas confondre avec la HKKKA... décrivant un shar-pei très différent qui se veut être le shar-pei traditionnel. Ce standard est adopté par la FCI le 25 janvier 1994.

 

Standard FCI du 25 janvier 1994 - officiel

 

Principaux points :

- taille : 48 à 58,5 cm. Poids : 18 à 29,5 kg

- chanfrein se rétrécissant légèrement vers l'extrémité. Stop modéré

- rides sur le front formant un motif rappelant le caractère chinois «longévité»

- la peau en excès autour du tronc chez les adultes est à proscrire. Rides admises uniquement sur le front et le garrot chez l'adulte

- poil court, dur, piquant aussi droit que possible. Absence de sous-poil. Longueur: 2,5cm maxi

- petites oreilles. Les oreilles dressées sont admises mais moins recherchées

- préférence pour la langue d'un noir bleuâtre, langue rose ou tachetée admise avec une robe plus claire

- membres antérieurs légèrement plus longs que la hauteur de poitrine

- jarrets bien descendus

- ligne du dessus droite

- queue ferme et bien serrée sur la hanche

- couleur unie. La couleur crème est admise mais moins recherchée.

 

Défauts : tête excessivement lourde, gueule trop volumineuse...

 

Branle-bas de combat dans les clubs européens, fronde chez les éleveurs : le travail de sélection effectué depuis plus d'une décennie est complètement hors sujet. Le standard américain ne correspond alors plus au standard FCI qui est utilisé par la plupart des autres pays du monde.

 

En 1999, la FCI décide d'adopter un nouveau standard, similaire au standard américain (qui a lui-même évolué depuis le premier standard HKKKA) et décrivant un chien tel qu'on le connaît aujourd'hui, avec son type mais sans excès. Notez que ce standard n'est plus sous le patronage de Hong Kong.

Standard original de Hong Kong

Le symbole chinois de la longévité

La ride sur le visage de Shar-Pei était autrefois appelée «visage de grand-mère».

La ride elle-même est appelée "ligne de garde". Plus il est serré, meilleure est la capacité du chien à se protéger.

La ligne de garde au milieu de la tête qui va vers l'intérieur s'appelle une "ligne de rat". Cela indique que le chien est un bon ratter.

Les rides ou les lignes de garde dans le front du chien ressemblent beaucoup à un symbole chinois classique de la longévité. La description de la tête s'appelle "Sau ge tau" qui signifie tête de longévité .

Le symbole de la longévité ressemble aussi au caractère chinois du «roi». Par conséquent, cela s'appelle aussi le "trait de Wong" qui signifie le regard du souverain .

 

STANDARD ORIGINAL DU HONG KONG KENNEL CLUB

 

ASPECT GÉNÉRAL

Fort, compact, actif et agile, Shar-Pei signifie «peau de sable». La peau doit être dure et rugueuse, alors que le pelage doit être court et hérissé. Rides serrées sur le corps au stade de chiot. Chez le chien adulte, les rides prononcées ne sont autorisées que sur le front et au garrot. Quant au tempérament, le Shar-Pei est un chien calme et indépendant qui est loyal et affectueux envers les gens.

 

TÊTE ET CRÂNE

Le crâne est rond et grand à la base, mais plat et large au front. Le museau et le crâne sont proches de la même longueur. Museau modéré de longueur, large des yeux mais rétrécissant légèrement vers le nez. Arrêt modéré. Les rides sur le front doivent être apparentes mais ne doivent pas obstruer les yeux. La description chinoise de la tête est "Wu Lo Tau", signifiant "Calabash" en forme de tête.

Vous pouvez voir ici la forme d'une seule calebasse utilisée pour transporter de l'eau ou de la médecine chinoise sur le marché de Guanzhau. Les rides sur le front forment un marquage qui ressemble au symbole chinois de la longévité. Ceci est essentiel à la race.

LES YEUX

De taille moyenne, en forme d'amande. Aussi sombre que possible. Les yeux de couleur claire ne sont pas souhaitables. La fonction du globe oculaire ou du couvercle n'est en aucun cas perturbée par la peau, les plis ou les cheveux environnants. Tout signe d'irritation du globe oculaire, de la conjonctive ou des paupières est hautement indésirable. Libre d'entropion.

OREILLES

Petit, épais, de forme équilatéralement triangulaire légèrement arrondi aux extrémités. Astuces pointant vers les yeux et replié sur le crâne. Large écarté et proche du crâne. Les oreilles dressées et dressées sont permises mais moins souhaitables.

BOUCHE

La langue et la gomme de couleur bleuâtre sont préférables, roses ou tachetées seulement pour les chiens de couleur plus claire, par exemple le faon clair ou la crème. Mâchoires fortes, avec une denture parfaite, régulière et complète des ciseaux, c'est-à-dire que les dents supérieures chevauchent étroitement les dents inférieures et sont mises en équerre aux mâchoires. La bouche de grande taille ou le rembourrage des lèvres ne sont pas acceptables. La forme de la bouche, vue du haut, devrait prendre la forme d'un tuyau d'évacuation communément appelé «Tile Tile Mouth» ou d'une large mâchoire en forme de bouche de crapaud, communément appelée «bouche de crapaud». Un toit chinois typique et le rooftile.

NEZ

Large, large. La couleur noire a préféré la couleur plus claire permise dans les chiens de couleur plus claire.

COU ET GORGE

Fort, musclé avec une peau légèrement lâche autour de la gorge. La peau lâche ne doit pas être excessive.

MEMBRES ANTERIEURS

Epaules musclées, bien posées et inclinées. Pattes antérieures de longueur modérée, légèrement plus longues que la profondeur du corps. Bon os. Pasterns légèrement incliné, fort et flexible.

CORPS

Dos très fort et droit. Poitrine large et profonde. Léger pli de la peau au garrot. Une peau excessive autour du corps chez les adultes est la plus indésirable. Dos très fort. La longueur du sternum à la croupe est presque la même que la taille au garrot. Les chiennes peuvent avoir une longueur de corps légèrement plus longue. Selle basse et pommeau haut souhaitable.

MEMBRES POSTERIEURS

Fort et musclé. Modérément angulé. Hocks bien laisser tomber.

PIEDS

Taille modérée, compacte, bien rembourrée, orteils bien froncés.

GAIT ET MOUVEMENT

Libre et équilibré, vigoureux.

QUEUE

Il y a plusieurs types de queue. Les plus communs sont la boucle, et le double anneau. La queue doit être ferme et légèrement sur la hanche. Toute queue tombée est une faute grave.

MANTEAU

Court, dur, hérissé et aussi droit que possible. Pas de sous-poil. La longueur ne doit pas dépasser 2,5 cm (1 po). Jamais équilibré.

COULEUR

Couleurs unies noir, bleu noir, noir avec un soupçon de rouille, brun, rouge, fauve. La crème est acceptable mais moins souhaitable.

POIDS ET TAILLE

19-23 pouces au garrot et 40-65 livres. Un chien bien à cette taille et le poids est souhaitable, mais si un chien n'est pas, il ne devrait pas être lourdement pénalisé. Plus de 23 "doit être pénalisé.

DÉFAUTS

Couleur mélangée de noir et de bronzage, corps tacheté. Les dents sont dépassées ou inférieures. Pieds évasés. Selle basse et pommeau haut. Tête et bajoue excessivement lourdes. Rides excessives sur le corps, les quartiers avant et arrière du chien adulte. Grandes oreilles qui coulent sur le côté de la tête et ne pointent pas vers les yeux. Manteau de plus de 1 pouce de long. Queue tombée.

 

REMARQUE

Les animaux mâles devraient avoir deux testicules apparemment normaux complètement descendus dans le scrotum

 

REMARQUE

Les animaux mâles devraient avoir deux testicules apparemment normaux complètement descendus dans le scrotum

Attention : il est important de bien comprendre que les différents standards présentés ci dessus ne sont plus d'actualité.; ils font partis de l'histoire de notre race et ne sont plus appliqués.

Celui en vigueur est le standard du 09 Aout 1999 .

Alliance Française du shar-pei

 

 

Email: afdsp@orange.fr

 

Copyright @ All Rights Reserved